Back to Top
atelier du yoga LYON 4

Le yoga


Ce terme signifie joindre les opposés pour retrouver l’unité de l’être. Basée sur un questionnement cette démarche repose sur l’art de l’écoute et la connaissance du soi.

Le Hatha Yoga

« Ha » soleil, « Tha » lune, ou l’art d’unir le soleil et la lune. Une pratique axée sur le corps, le souffle et le mental à travers la relaxation, les postures, les exercices respiratoires, la concentration et la méditation. C’est un yoga complet qui développe, santé, vitalité, stabilité, disponibilité, mais qui implique d’abandonner l’attitude ordinaire d’effort. La pratique favorise la détente, le bien-être, physique et mental, l’équilibre, développe notre potentiel et permet de s’ouvrir à l’essentiel.

Pour en savoir plus...

Le Yoga est né en Inde. Les fouilles du siècle dernier dans la vallée de l’Indus (Nord-Ouest de l’Inde) exhument les vestiges d’une civilisation dotée d’un système philosophique et scientifique extrêmement développé. Des écoles de médecine, de philosophie et de Yoga ont découlé de cette période. La découverte de statuettes et de pièces de monnaies frappées à l’effigie d’un Yogi en posture assise, laisse présumer l’existence d’une tradition yogique.

L’histoire du Yoga remonte au moins à 5000 ans avant JC et a constamment évolué depuis.

Au sens général, la question fondamentale et existentielle du sens de la vie et surtout de la mort, a interrogé l’homme depuis la nuit des temps. L’Inde, dont on parle comme le berceau des origines, s’est penchée sur ce sujet. Le Yoga constitue le point de départ unique du prodigieux développement philosophique et spirituel de l’Inde antique, puis de l’Orient tout entier.

C’est une méthodologie complète et multi-millénaire, un instrument de connaissance à partir du corps, de ce que l’on est vers une émancipation possible, une croissance de nos potentialités. Cette tradition est élaborée à partir d’une expérience intérieure vécue, d’une connaissance sensible dont les textes ne constituent que les commentaires destinés, d’une part à guider, d’autre part, à préciser et renforcer cette expérience. La transmission est avant tout orale.

Le terme Yoga sert en général à désigner toute technique d’ascèse, toute méthode de méditation, ou toute proposition indienne qui vise la libération ou l’éveil. Autrefois le terme Yoga désignait toute activité qui demandait une maîtrise, c’est-à-dire une compétence dans l’art de la maîtrise.

Etymologiquement il dérive de la racine " yug ", lier ensemble , unir, placer sous le même joug. C’est une voie du milieu, qui tend vers l’équilibre des contraires, (mouvement / immobilité, tonicité / lâcher prise, verticalité / horizontalité, veille / sommeil, droite / gauche, etc).

Le Yoga était le Hatha-yoga appelé aussi Yoga des Origines.

Le Hatha–yoga est la discipline de base axée sur le corps, la respiration, et le mental.

Les mots Ha et Tha signifient soleil et lune, symboles qui représentent la dualité inhérente à tout l’univers manifesté. Les pôles actif et réceptif sont à la fois opposés et complémentaires. Le Hatha-yoga est une pratique qui promeut l’équilibre des énergies positives et négatives. L’utilisation des asanas (postures), pranayamas (maîtrise du souffle), mudras et bandhas (gestes et tenue), dharanas (concentrations), dhyana (méditation), est une recherche de l’unité des énergies qui nous composent. Le Yoga repose entre autre sur une théorie vitale. Elle relie l’homme, comme tous les êtres vivants, aux rayonnements solaires, lunaires et aux énergies terrestres. L’énergie circule dans un réseau de canaux, les nadis (rivières d’énergies) et de centres qui lui sont propres bien que très proches de l’anatomie du système nerveux.

Cette pratique corporelle permet entre autre d’accéder à nos mémoires, aquatique, minérale, végétale, animale, correspondant à l’évolution de l’humanité. Chaque espèce a sa ou ses " postures " fondamentales et spécifiques où prendre refuge et se restaurer. 8 400 000 postures (chiffre symbolique de l’innombrable) représentent le nombre d’espèces dans le monde. Les postures sont des matrices permettant de renaître à soi-même.

Les textes les plus anciens citent le yoga comme une discipline indissolublement liée à l’expérience. Ils soulignent avec force le lien entre le microcosme et le macrocosme en faisant une analogie constante entre le corps et l’univers, la place de l’homme dans cet univers. Selon eux notre habitude d’analyser le monde en éléments séparés provoque l’oubli de l’interrelation et de l’unité sous-jacente de ces éléments.

Les enseignement du yoga et du tantra ont été transmis de façon orale depuis des temps immémoriaux. Au delà de la diversité des époques des lieux et des contextes, la trame de l’enseignement s’est maintenue à travers des lignées de maîtres souvent anonymes qui ont su préserver le trésor de la connaissance. Ils ont parfois écrit des textes de références comme des Tantra, des Agamas ou des Upanishad mais toujours dans l’anonymat et le désintéressement.


“Tout ce qui est ici est partout ailleurs, ce qui n’est pas ici est nulle part ailleurs“

Mahanirvana Tantra